Le recreusage

Le recreusage, une technique économique qui préserve l’environnement

Le recreusage est l’opération qui consiste à recreuser la bande de roulement d’un pneu usagé pour allonger sa durée de vie. C’est une source d’économie en consommation de pneus pour les entreprises de transports et une manière responsable de préserver l’environnement. PSO est le spécialiste mondial dans le matériel pour le recreusage. Explications.

Comprendre en vidéo la technique de recreusage des pneus


Un pneu poids lourd dont la profondeur de sculpture a atteint les témoins d’usure n’est pas en fin de vie. Ce qui constitue la résistance à la pression interne du pneu PL (en moyenne 7 bars), c’est la carcasse, la gomme qui l’entoure n’est là que pour la protéger. Pour prolonger la vie du pneu usagé il convient de procéder au recreusage de sa bande de roulement. Ceci n’est légal que si le pneumatique porte, sur son flanc, le marquage « regroovable ».

Le recreusage allonge la durée de vie des pneus

L’opération de recreusage se fait à l’aide d’un outil manuel combinant chauffe et tranchant. Celle-ci permet au pneumatique de parcourir alors de 20 à 30% de kilomètres en plus de ceux précédemment parcourus. Les manufacturiers donnent des consignes très précises pour chacun de leur profil. Il permet de redonner des arêtes vives et une hauteur de sculpture équivalant à la mi-usure. On comprend pourquoi l’appellation authentique de cette opération est « l’adhérisation ». Une épaisseur de gomme de 2 mm au moins est laissée entre la carcasse et le fond de la nouvelle sculpture afin de maintenir la protection de la carcasse et d’assurer ainsi sa rechapabilité.

Le recreusage est effectué au moment de la vie du pneu où sa résistance au roulement est de plus en plus faible, en effet le bras de levier généré entre la carcasse et la route va en diminuant avec l’usure de la bande de roulement. Ce phénomène induit une moindre consommation de carburant (réduction des émissions de CO² de l’ordre de 1.6 tonne par ensemble et par an) ainsi qu’une usure réduite de moitié : 1.6 mm / 10 000 km pour un pneu neuf et 0.8 mm / 10 000 km pour un pneu recreusé. Une seconde opération de recreusage est également conseillée après rechapage.
En résumé, le recreusage est source d’économie et est très avantageux pour les entreprises de transport qui le pratiquent. Témoignage sur le recreusage.

 

Quatre recreusages économisent un pneu neuf et préservent l’environnement

Quatre recreusages, c’est l’équivalent d’un pneu neuf économisé et une carcasse qui n’est pas mise au déchet. Cela permet de protéger l’environnement en consommant moins de carburant et de pneumatiques.

 

En savoir plus sur les avantages et techniques du recreusage
« Retrouver les avantages et la technique du recreusage dans le Catalogue Recreusage édité par Michelin ». Voir le catalogue Michelin sur le recreusage.